top of page

Réinventer la justice familiale 👨‍👩‍👦 …. vaste sujet …..……. 2ème partie 




Le 6ème podcast de ma Consœur Emilie THIVET-GRIVEL avec pour invitée la Magistrate Belge Marie-France CARLIER à écouter…. et dont la justice familiale française devrait s'inspirer évoque aussi :


👉 que la procédure familiales en l'état actuel est maltraitante pour les justiciables, les magistrats et les avocats

👉 le rôle de soutien de l'avocat en médiation

👉 la modification du rôle de l'avocat, qui n'est plus là pour mettre de l'huile sur le feu

👉 la place du juge au carrefour du droit, de la sociologie et de la psychologie

👉 un juge formé en médiation

👉 en Belgique le poste du juge aux affaires familiales est un poste « choisi » par le magistrat et non imposé

👉 lorsque les mesures concernent les enfants, comparution personnelle obligatoire des parents, car comment travailler avec les parents si ces derniers ne sont pas présents à l'audience

👉 « un même magistrat pour le même dossier » : donc meilleure connaissance du dossier, suivi dans le temps qui permet des « essais » sous surveillance du magistrat, et donc une décision la plus adaptée au litige

👉 cette procédure expérimentée notamment en Belgique permet d'alléger le travail du juge, car plus d'accords signifie moins de « décisions avec motivation » à rendre et qui sont chronophages

Alors …. à quand cette expérimentation en France dans l'intérêt de tous: enfants, justiciables, magistrats, avocats, finances publiques etc.….

Il semblerait que cela commencerait à être le cas grâce à l'Audience de Règlement Amiable (ARA) récemment instaurée dans le droit français, mais est-ce que cette possibilité sera saisie et utilisée ????

Donc aux avocats et aux magistrats de favoriser son utilisation ….


crédit photo : pixabay

Commenti


bottom of page